Les impacts à long terme des difficultés en lecture – 1re partie : l’estime de soi

Capsule #2 – Dans l’univers d’une maman-prof (mult. division, addition, soustr.)
janvier 5, 2018
Montrer tout

Les impacts à long terme des difficultés en lecture – 1re partie : l’estime de soi

Pour certains enfants, lire signifie « déchiffrer un code et le prononcer à voix haute » plutôt qu’« identifier le sens de ce qui est écrit ». Lors des premières années de scolarisation, cette particularité passe souvent inaperçue. À la mi-primaire, la longueur des textes augmente, les contenus se corsent et les performances académiques diminuent. S’ensuit une série de conséquences qui risquent d’avoir un impact non négligeable à long terme. Dans cet article, nous aborderons celui-ci :

 

Les difficultés d’apprentissage, dont celles en lecture, amènent une faible estime de soi scolaire chez l’enfant. Cette dernière sème, subtilement mais sûrement, un doute, quant à son intelligence. ¹

Une fois ce doute installé, l’enfant identifie quotidiennement ce qu’il considère des « preuves » de sa « nullité » : faibles résultats d’examens, comparaison avec les copains, soupirs de ses camarades de classe, etc.  Or, la recherche a démontré qu’un être humain qui ne croit pas en ses capacités de réussite, quel que soit le domaine de vie, part à -10.


À moins d’intervenir efficacement (et le plus rapidement possible), ce sentiment d’incompétence ne fera qu'amplifier avec le temps et a de fortes chances de suivre l’enfant le reste de sa vie.

Trucs et astuces

Bien sûr, comme tout bon parent, vous avez googlé « aider mon enfant en lecture ». Vous êtes tombé sur d’excellents articles qui vous ont donné de bons conseils. Vous vous êtes empressé de les appliquer avec conviction et amour : encourager les réussites dans toutes les sphères de sa vie, mettre l’accent sur ses forces, l’accompagner dans ses travaux, devoirs, leçons, faire équipe avec son enseignant(e), fréquenter la bibliothèque de quartier, offrir des livres en cadeau, donner l’exemple en lisant régulièrement devant lui, etc.

Si vous êtes toujours en train de lire cet article, il y a de fortes chances que ces conseils généraux (“trucs et astuces”)  pour parents en quête de solutions, n’aient pas fonctionné. Et pour cause, malgré tous vos efforts, votre enfant continue de créer et de constater, tous les jours, ce qu’il considère comme des preuves de son incompétence !

 

Tant que ses résultats scolaires lui paraîtront insatisfaisants, ce n’est pas à coups de compliments qu’il sera convaincu de son potentiel ; pour lui, les faits sont les faits !  En ce sens, c’est un peu comme si vous lui disiez, avec conviction, qu’il a les cheveux verts.  À moins qu’il soit daltonien ou marsien, il y a peu de chances que vous l’en convainquiez…

 

La solution ? Vivre des réussites !

Pour renverser la vapeur, l’enfant doit vivre des réussites pour en venir à cumuler plus de « preuves » de ses compétences que de ses difficultés.

Or, même si la recherche en éducation est maintenant suffisamment avancée pour que l’on puisse remédier tôt à ce genre de difficultés, les systèmes scolaires publics n’ont pas encore tous les moyens ni les structures organisationnelles pour le faire avec tous des élèves fréquentant leurs établissements.

 

En tant que parent, devant ce constat, abdiquer est une option. Toutefois, considérant les impacts sur la prunelle de nos yeux, explorer d'autres alternatives est aussi envisageable.

 

Que faire en tant que « parent-pas-prof » ?

Vous pourriez engager un professionnel pour prendre en charge l’intervention auprès de votre enfant. Évidemment, cela implique du temps de transport et des frais considérables. Cela fonctionnera peut-être, ou pas.

Il est aussi possible d’effectuer l’intervention vous-même, dans le confort de votre foyer, tout en tissant des liens encore plus forts avec votre enfant. Le tout, accompagné par une professionnelle qui sait ce dont votre enfant a besoin, où elle veut l’amener et qui ne demande pas mieux que de tisser des liens avec votre famille par le biais des technologies.  Dans la francophonie, cette option n’existe nulle part ailleurs que chez i-Apprend-Tissage.

 


 

Modalités d’accompagnement

LA DISTANCE  –  Que vous soyez à l’aise ou non avec les technologies, l’essentiel est d’avoir au moins un appareil qui fonctionne ainsi qu’une connexion internet à haut débit. Le reste, je m’en occupe…

LES COÛTS¹  –  En faisant appel à moi, vous paieriez le quart du prix d’une intervention directement effectuée par un professionnel en plus de pouvoir régler en plusieurs paiements.  De plus, je suis tellement certaine de l’efficacité de mon approche, que j’offre une garantie de remboursement, au cas où l’intervention n’apporterait pas les impacts escomptés (ce qui n’arrivera pas).

 


 

Une approche à la fine pointe 

Que votre enfant lise de manière saccadée ou mélodieuse, en 2018, l’incompréhension d’un texte n’a pas à être un état permanent !  Aujourd’hui, il n’y a plus de raisons valables pour qu’autant d’enfants cessent de croire en eux par cumul de ce qu’ils considèrent des preuves de leur incompétence. En effet, grâce à une accentuation de la recherche en éducation et en sciences cognitives, la dernière décennie nous a fort bien renseignée sur les moyens efficaces pour construire de solides bases en lecture. 

En faisant équipe, nous ferons rapidement vivre des réussites à votre enfant. Cela contribuera rapidement à rehausser son estime de soi et la perception qu’il a de son intelligence. Dès lors, le sentiment d’être à la hauteur se pointera… Tandis qu’il poursuivra son cheminement scolaire la tête haute, vous, parents-pas-profs, aurez le  léger. 

 

 

 

Dans le prochain article, nous aborderons une deuxième conséquence des difficultés en lecture : les impacts sur la vie sociale et affective de l’enfant. Pour le recevoir directement dans votre boîte courriels, inscrivez-vous à l’info-lettre (newsletter) d’i-Apprend-Tissage en renseignant votre email ici.

 

C’est avec affection que je vous souhaite la plus magnifique des journées ! 

 

Marie-Chantal Tanguay

Orthopédagogue pour i-Apprend-Tissage avril 2018 

Pour me contacter : licorne@i-apprend-tissage.com


 

Références :

¹ Résumé de recherche : Le rôle majeur du sentiment de compétence dans la réussite scolaire.

² En considérant un taux horaire moyen de 65$/hre à 4 rencontres X 12 semaines = 48 rencontres X 65,00$ = 3120,00$ ou 2010.63 euros plutôt que 700$ ou 3131 euros (prix de lancement).